Ce blog est une plateforme d’expression et de réflexions sur l’actualité de la filière équine. Equistratis étant un think tank ouvert et pluriel, nous donnerons la parole à des acteurs socioprofessionnels de la filière sans parti pris. Il est essentiel que les interrogations, les désaccords mais aussi les idées puissent s’exprimer.

Réunion avec Cyril Linette, directeur général du PMU


Une délégation du think-tank Equistratis composée de ses deux co-présidents, Pascal Berthou et Donatien Sourdeau de Beauregard, de Jocelyn Robert et de Jacques Carles, vient de rencontrer Cyril Linette, directeur général du PMU, afin de lui présenter nos propositions visant à relancer la Filière Hippique.

 

Vous le savez, sur la base de son audit, Equistratis propose que la Filière se recentre sur son cœur de métier, à savoir les courses hippiques.

 

En effet, la croissance du chiffre d’affaires du PMU dans les années à venir se trouvera davantage dans les 80% des prises de paris hippiques français que dans les 8% de la diversification paris sportifs/poker. Et Cyril Linette a semblé bien comprendre notre analyse. D’où la nécessité de réorienter la stratégie d’investissement du PMU prioritairement vers les courses hippiques !

 

La délégation d’Equistratis a notamment insisté sur les points suivants :

 

-la nécessité de revenir à une offre de paris plus lisible.

Le PMU a « dénaturé » une partie de cette offre en y intégrant une composante de hasard sur le modèle des jeux de la FDJ.

Par ailleurs, l’inflation des jeux n’est pas attractive pour des nouveaux entrants car elle en complique la compréhension.

A cet égard, nous avons proposé que le modèle d’optimisation des enjeux construit par Equistratis puisse être exploité dans le cadre du nécessaire travail de révision du programme des courses.

 

-les conditions de travail des Socio-Professionnels.

Alors que le récent rapport de la Cour des comptes dénonce l’augmentation des Allocations, Equistratis a alerté Cyril Linette sur la nécessité de mettre en rapport le niveau des Allocations et l’accroissement des charges des Socio-Professionnels, consécutive notamment à la forte multiplication des courses au cours des dix dernières années.

Nous avons évoqué à cette occasion la situation critique de nombreux Socio-Professionnels et l’importance d’avoir une vision économique globale pour ne pas déséquilibrer la Filière.

 

L’échange fut direct : nous avons rappelé à Cyril Linette qu’il nous semblait essentiel de rationaliser les coûts du PMU et non opportun de transformer en SA le statut du PMU.

 

Equistratis est convenu avec Cyril Linette d’entretenir des relations régulières avec le PMU dans un esprit d’indépendance et dans l’intérêt général de la Filière Hippique.

 

Le bureau d’EQUISTRATIS

Réunion avec Cyril Linette, directeur général du PMU

Articles Récents