Ce blog est une plateforme d’expression et de réflexions sur l’actualité de la filière équine. Equistratis étant un think tank ouvert et pluriel, nous donnerons la parole à des acteurs socioprofessionnels de la filière sans parti pris. Il est essentiel que les interrogations, les désaccords mais aussi les idées puissent s’exprimer.

Meilleurs voeux 2018

A l'orée de cette nouvelle année, Equistratis adresse à tous ses Adhérents et à tous ceux qui soutiennent son action ses vœux de bonheur et de réussite

 


L'année 2018 sera cruciale pour le secteur hippique 
car l'essentiel reste à entreprendre, les réformes de fin 2017 visent plus à faire payer aux socio-Professionnels des années d'attentisme ou de décisions inappropriées.

 

Pour autant nous sommes convaincus que des solutions courageuses peuvent et doivent être engagées pour préserver et renforcer le modèle hippique français.

 

Nous en avons donné les orientations dans notre livre blanc de Juillet 2017. Nous agissons depuis auprès des Pouvoirs Publics  et de la représentation nationale pour faire prendre des décisions stratégiques majeures et préparer dans les meilleures conditions d'ouverture les élections aux Sociétés Mères de 2019.

La nécessité absolue est de retrouver le dynamisme et la rentabilité des courses hippiques :

pour les socio-Professionnels, pour les Turfistes et pour l'image d'un métier de passion qui doit le rester avant toute chose. 

 

Et pour y parvenir :

  • Il faut arrêter de vanter les mérites de paris sportifs qui plombent l'avenir de la Filière, mais qui font illusion, car parés des vertus médiatiques d’évènements sportifs prestigieux.
  • Il faut sortir de la fuite en avant à l'International source de dangers qui pourraient être fatals aux courses hippiques.
  • Il faut améliorer la programmation des courses et travailler avec les outils de modélisation déjà élaborés, tel celui d'Equistratis qui n'a jamais donné lieu à aucune critique et qui est le seul à avoir été présenté au public.
  • Il faut réformer en profondeur la gouvernance et, par le biais d'un processus officiel de mission d'audit et d'évaluation, redonner à la Filière confiance dans son avenir.

2018 risque d'être une année de crise de trésorerie car nous sommes arrivés au terme des disponibilités accessibles. C'est aussi une année où le rôle de l'Etat va évoluer par le seul fait de la privatisation d'une part substantielle de la FDJ.

Dans le contexte de tension budgétaire que vit la France nous estimons dès lors qu'il n'y a pas d'effort à demander à l'Etat.

Bien au contraire, il faut faire preuve d'esprit de renouveau, d'analyses réalistes et de propositions convaincantes.

Il ne faudrait, en effet, pas qu'à l'occasion de cette privatisation la faiblesse d'une Filière hippique non réformée conduise à une réorganisation structurelle qui lui ferait perdre son identité.

La marge de manœuvre existe et des solutions ont été identifiées. C'est le rôle d'Equistratis de les promouvoir et de les mettre en oeuvre avec votre soutien et votre participation.

Bonne Année 2018...

Meilleurs voeux 2018

Articles Récents