Ce blog est une plateforme d’expression et de réflexions sur l’actualité de la filière équine. Equistratis étant un think tank ouvert et pluriel, nous donnerons la parole à des acteurs socioprofessionnels de la filière sans parti pris. Il est essentiel que les interrogations, les désaccords mais aussi les idées puissent s’exprimer.

Communiqué de presse

Equistratis demande à France GALOP ses comptes et ses rapports d’activités 2014-2015-2016

Equistratis a été surpris d’apprendre lors de l’intervention d’Edouard de Rothschild à l’Assemblée générale de la Fédération des Eleveurs de Galop le 23 août dernier à Deauville, qu’Equistratis n’aurait rien demandé d’autre que de l’argent.

Il s’agit de propos mensongers qui ne visent qu’à discréditer Equistratis.

Nous tenons à faire savoir que les entretiens auxquels Edouard de Rothschild fait référence, ont eu pour objet de présenter le projet Equistratis et de répondre à une invitation à déjeuner au cours duquel la situation de la filière hippique a été largement évoquée.

A ces occasions, Edouard de Rothschild a même proposé de participer à titre personnel à Equistratis. Transformer cette intention en sollicitation de la part d’Equistratis n’est pas élégant.

Il est désormais temps que le triptyque « Déni de réalité, Opacité et Calomnie » cesse.

Nous avons donc demandé officiellement à France GALOP dans un courrier en date du 31 août 2017 de nous transmettre dans les meilleurs délais les budgets, les comptes et les rapports d’activité de France Galop des trois dernières années (2014 à 2016), le budget 2017, ainsi que les rapports McKinsey de 2016 et 2017, et ce dans un premier temps.

Nous nous réservons de leur demander, comme nous le ferons à l’égard du Trot, du PMU et des autres organismes désignés par l’arrêté du 31 Janvier 2017 tous les documents d’ordre budgétaire et financier représentatifs de l’activité et des décisions prises ou envisagées.

Nous rappelons que ces documents sont de nature administrative, et comme tels accessibles au public. 

La situation de la filière hippique est dans une situation trop grave pour que se perpétue l’opacité qui empêche les acteurs de la filière de prendre conscience de la manipulation des analyses présentées, comme cela a été le cas lors de l’intervention de Messieurs Hürstel et Resplandy-Bernard le 23 août dernier.

Communiqué de presse

Articles Récents